COMMENT ÉCOUTES-TU TA RADIO FM ?

COMMENT ÉCOUTES-TU TA RADIO FM ?

Dans les années ’50 les familles québécoises se réunissaient autour du gros récepteur radio pour écouter les plus récentes nouvelles, se divertir avec un autre épisode d’un radio-roman sans oublier le chapelet en famille qui était une des émissions les plus écoutée. Le patriarche de la maison connaissant l’appareil, commençait à chauffer les lampes en l’allumant quelques minutes avant le début des émissions. Ladite radio a jouée une rôle de premier ordre durant la seconde guerre mondiale (Archives du magazine L’HISTOIRE) On se souviendra de l’expression: Les carottes sont cuites! Ces radios étaient aussi de véritables meubles qui occupaient l’espace principal dans le salon. Les artisans rivalisaient de talents et d’ingéniosité pour proposer des modèles originaux et pratiques. Aujourd’hui ce sont des objets de collection, des raretés, de curieux objets pour la nouvelle génération (Vers un site de radios antiques)

Et vous, comment écoutez-vous votre radio FM en 2015? La majorité des auditeurs se retrouvent maintenant dans la voiture. L’expérience de la radio satellite a eu moins d’impact que prévu et après la période gratuite accordée lors de l’achat d’une automobile récente, il faut payer pour écouter la radio. Un concept encore difficile à accepter pour le consommateur qui a goûté à la radio gratuite malgré l’omniprésence de messages publicitaires.

Depuis que mon petit récepteur AM-FM a rendu l’âme, je me suis tourné vers l’écoute de la radio en direct sur internet. Facilement repérable sur tous sites de radio qui se respecte, ce qui m’oblige à ouvrir la machine (mon ordinateur) qui est pour la plupart du temps déjà en fonction. Sur les appareils portables, il y a les applications. La plus populaire est TUNEIN RADIO qui propose beaucoup plus que de se brancher à son poste préféré (Vers le site de TUNEIN RADIO) en offrant aussi des émissions en streaming (nouveau mot dans notre vocabulaire radio) et un bon nombre de contenu spécialisé. TuneIn Radio compte une audience globale de 60 millions d’auditeurs et vous propose d’utiliser ses services comme moyen de diffusion.

2 Commentaires

  1. Très interessant comme sujet. Moi j’écoute ma radio FM en auto, au coucher et aussi via mon cablo-distributeur via ma télévision.

    Répondre
  2. Vous aller me trouver dur, mais je n’écoute plus ou presque plus la radio. Je trouve à quelques exceptions ( défunt Bande à part), prêt les choix musicaux d’une platitude. Et entre écouter des gens parler à la radio et parler avec des ami(e)s, je préfère la deuxième option. Pour la musique je découvre plein de talents merveilleux sur l’interet.
    J’aimerais bien par contre que l’on ramène les radio-romans.
    Voilà, ne m’en voulez pas trop!!!

    Répondre

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *