LA MUSIQUE FRANCO À LA RADIO

LA MUSIQUE FRANCO À LA RADIO

L’auteur compositeur et interprète Stéphane Papillon – Photo: Eric Arson

 

Très difficile d’enchaîner une chanson de Marie-Denise Pelletier après le nouveau succès d’Aerosmith. C’était pourtant la réalité de la radio québécoise à une époque pas si lointaine. En tant qu’artisan de la radio voulant créer une ambiance dans la continuité pour son auditeur, j’ai souvent ragé contre le cota de musique francophone imposé par une loi fédérale émise par le CRTC (Conseil de la Radiodiffusion et des Télécommunications Canadiennes) soit un minimum de 65% de musique à contenu francophone.

Mille pardons à Marie-Denise Pelletier mais j’ai vraiment enchaîné pendant une de mes émissions la chanson POUR UNE HISTOIRE D’UN SOIR tout de suite après CRAZY du groupe Aerosmith, ça passait juste. Il faut le dire, on faisait (encore aujourd’hui) de la radio sur le modèle américain dont la devise est THINK BIG alors, il fallait que ça frappe fort!

Avec du recul, sans la loi sur le cota francophone du CRTC à la radio, l’industrie n’existerait pas. Inondé de contenu anglophone de toute part, il faut des lois et un effort de l’industrie pour faire prospérer et faire vivre décemment les artistes et artisans d’ici. Dans l’article du magazine INFOPRESSE il est question de la présence francophones sur les nouvelles plateformes numériques. Bonne lecture.

L’article du magazine INFOPRESSE: Quel avenir pour la musique franco à la radio ?

Article du Journal de Montréal – Mercredi 16 septembre 2015

Article du Huffington Post – 17 septembre 2015

Article de La Presse – 23 septembre 2015